Association du CFD à la Ligne Verte

Diaporamas

Diaporama fete transhumance 2016

_DSC0034
_DSC0041
_DSC0044
_DSC0049
_DSC0056
_DSC0066
_DSC0071
_DSC0074
_DSC0076
_DSC0081
_DSC0084
_DSC0090
_DSC0094
_DSC0098
_DSC0101
_DSC0108
_DSC0109
_DSC0110
_DSC0113
_DSC0116
_DSC0118
_DSC0120
_DSC0126
_DSC0134
_DSC0138
_DSC0147
_DSC0149
_DSC0150
IMGP0040
IMGP0045
IMGP0057
IMGP0068
IMGP0069
IMGP0074
IMGP0076
IMGP0083
IMGP0084
IMGP9685
IMGP9692
IMGP9696
IMGP9710
IMGP9726
IMGP9752
IMGP9753
IMGP9764
PXR_IMG_5821
PXR_IMG_5891
PXR_IMG_5902
PXR_IMG_5903
PXR_IMG_5907
PXR_IMG_6024
PXR_IMG_6081
PXR_IMG_6136
PXR_IMG_6158
PXR_IMG_6159
PXR_IMG_6243
PXR_IMG_6258
PXR_IMG_6305
PXR_IMG_6344
PXR_IMG_6465
01/60 
start stop bwd fwd

La météo incertaine avait fait craindre le pire aux organisateurs de la fête de la transhumance et Total Festum des Ayres édition 2016 à savoir les membres de l’association « Du Céfédé à la ligne verte ». En effet peu d’inscriptions avant l’évènement et puis le jour J voilà que les marcheurs ont afflué vers le col de Prentigarde où Alain Derbecq et Roger Daudé ont su captiver l’attention des participants en attendant l’arrivée de Jean-Paul Hébrard et de son troupeau : ils furent près d’une centaine à suivre le troupeau jusqu’au Ayres. A leur arrivée dvers midi la foule était là pour les accueillir de même que les 30 exposants, Emmanuel le tondeur de mouton, sans oublier l’animation de Jurgen et ses amis. Le repas à base d’agneaux grillés a rempli les chapiteaux tandis que Christian Almerge et Zikéa créaient une ambiance joyeuse et détendue. Les jeux animés par Heïdi ont connu un très vif succès et de gros éclats de rire qu’il s’agisse de tir à la corde, de course à ski à 4 ou de course de brouettes surtout grâce à l’apport d’un groupe de jeunes et joyeux drilles montpelliérains. Les jeux de Marinette et de ses devinettes occitanes ont apporté une touche plus calme et réfléchie. Enfin la soirée, très fraiche, s’acheva autour du traditionnel feu de la St Jean. Malgré une communication bien moins tapageuse que d’autres évènements concurrents, cette fête reste bien ancrée dans les habitudes locales et c’est tant mieux. Alors à l’an que ven !

 

© www.ducfdalaligneverte.com